Archive pour mars 2013

Art Brut et autres curiosités de l’Art contemporain (à La Halle Saint-Pierre, du 25/01/2013 au 23/08/2013, Paris)

L’exposition de la Halle Saint-Pierre dévoile au travers de deux grands cabinets de curiosités, des œuvres surprenantes de l’Art Brut, du Pop Art et de l’Art contemporain. Entre dessin, peinture, illustration, photographie, sculpture, installation, tous les médiums sont traités ; aucune thématique spécifique ni organisation scénique n’ont été prédéfinies. Le spectateur se dirige où il le souhaite. Il se laisse absorber dans ce dédale d’œuvres toutes aussi différentes les unes que les autres, mais qui attirent et suscitent les questionnements.

Fondée en 1995, le bâtiment présentait des évènements autour de l’art brut et de l’art contemporain. Aujourd’hui et avec la création du magazine : « Hey ! Modern Art and Pop Culture » à laquelle s’est associé le Musée en septembre 2011, cette exposition est l’occasion d’illustrer et de manière synthétique, les figures artistiques dominantes de l’art brut. Parmi ces artistes, nous avons retenu les suivants : Kate CLARK, Mariel CLAYTON, Georganne DEEN, Beb-DEUM, HANDIEDAN, Mirka LUGOSI, Todd SCHORR et Jim SKULL.

Lire le reste de cet article »

Des graveurs d’exception : coups de coeur (Konomi, Tsurudome, Bastien)

Le grand salon de l’Art abordable qui a eu lieu à la Bellevilloise du 1er au 3 février 2013 m’a permis de découvrir deux artistes exceptionnelles : Mesdemoiselles Kayoko KONOMI et Naoko TSURUDOME. Toutes deux japonaises, elles ont débuté la gravure il y a environ 3 ans et demie, à leur arrivée en France. Souhait personnel, elles se sont adonnées à la gravure en suivant les cours du soir des ateliers de Paris.

Lire le reste de cet article »

Les fantômes du Louvre – BILAL (du 20/12/2012 au 18/03/2013, Musée du Louvre)

  

Une exposition qui aurait pu être surprenante si la scénographie avait été beaucoup travaillée. Les dessins et peintures de BILAL n’en restent toujours pas moins exceptionnels et mettent en scène des fantômes qui hantent les galeries du Louvre. Environ 400 clichés photographiques ont été produits par l’artiste qui a souhaité réinterpréter les peintures les plus connues du Musée du Louvre. L’artiste propose, avec son regard singulier, un univers à part, imaginaire. On y reconnaît la Grande galerie avec les peintures italiennes, les peintures françaises et les salles rouges. Les fantômes sont dépeints comme des spectres qui traversent les toiles.

Lire le reste de cet article »