Archive pour janvier 2014

De la belle époque aux années 30, la mode chic à la parisienne (Musée Carnavalet, 17/10/2013 au 16/03/2014)

   

L’exposition intitulée : « Roman d’une garde-robe, le chic d’une parisienne de la Belle Epoque aux années 30 » qui se tient actuellement au Musée Carnavalet révèle certes des collections exceptionnelles, mais la scénographie ne permet pas d’apprécier pleinement tout le contenu de celle-ci, ce qui est regrettable. En effet, aucun avant-propos, ni aucune thématique ne permet de dévoiler les collections en suivant un parcours, ce qui serait pourtant utile pour n’importe quel public novice !

Lire le reste de cet article »

RUSSENKO : la Russie à l’honneur au Kremlin Bicêtre ! (du 24 au 26 janvier 2014)

 

Pour tous les amoureux de la Russie, un festival se tient actuellement dans la ville du Kremlin Bicêtre et ce, jusqu’à aujourd’hui. Vous y découvrirez de nombreuses manifestations, notamment des : dégustations, concerts de musique classique et Pop-rock, projets cinématographiques de jeunes réalisateurs russes, expositions photographiques, débats et conférences, ainsi que des animations particulières du type arts visuels et spectacles. Cet événement s’adresse aux adultes comme aux enfants.

Lire le reste de cet article »

L’or végétal : le « Capim Dourado » – Un art traditionnel brésilien

  

Qu’est-ce que le Capim Dourado ? Il s’agit en fait d’une espèce végétal propre à la région du Jalapão au Brésil. C’est la tige de la fleur blanche issue de la famille des « sempre-vivas » qui est employée pour le tissage. Cette fibre végétale de très bonne qualité, à la fois lumineuse comme de l’or et résistante, est tissée de manière traditionnelle, que ce soit pour les bijoux, les vêtements, mais également tous les objets du quotidien : chapeaux, chaussures, paniers et autres objets décoratifs tels que des lampes, ou pour l’art de la table. On la retrouve partout et elle illumine les vêtements et objets du quotidien par sa fibre exceptionnellement dorée.

  

Ces techniques de tissage enseignées par les indigènes se sont largement étendues à l’état du Tocantins et se font désormais connaître sur le marché international.
Cet artisanat perdure depuis des siècles au sein de nombreux villages ; pratiques ancestrales qui sont généralement pratiquées par les femmes.

 

Lire le reste de cet article »