René Goscinny, au-delà du Rire

 

Chose promis, chose due ! Je me suis rendue à l’exposition du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme qui fait échos à celle de la Cinémathèque Française de Paris, actuellement à l’affiche. Une exposition dédiée à René Goscinny que j’aurais d’ailleurs pu faire en premier, car elle illustre plus en détails la vie du scénariste et de sa famille, leur immigration vers l’Argentine lorsque Goscinny n’était encore qu’un jeune enfant, à son enfance et son adolescence en Argentine, puis à son installation à l’étranger avec ses débuts en tant que dessinateur à New York avec Harvey Kutzman, jusqu’à son installation définitive sur Paris en tant que scénariste confirmé, puis Directeur du Magazine Pilote.

Les deux expositions sont complémentaires et permettent de rendre dignement hommage à ce grand Monsieur très cultivé, plein d’imagination et qui ne manquait pas d’humour !

On découvre le contexte politique difficile de l’époque pour un immigré à la fois américain et parisien, dans lequel il a évolué. Sont illustrés ses premiers essais de dessins et caricatures, ses souvenirs de moments vécus, ses premiers scénarios jusqu’à ceux qui l’on rendu célèbre, ainsi que ses collaborations qui feront de lui le plus grand scénariste de Bande dessinée contemporain.

René Goscinny se serait adonné à l’écriture plus qu’au dessin, car il trouvait qu’il manquait de talent.

Les quelques œuvres qui nous sont ici dévoilées révèlent pourtant un certain coup de crayon affirmé pour la caricature et un trait plutôt soigné et intéressant !

 

Quels types de collections ?

Des dessins et illustrations, ouvrages, vidéo, photographies de famille, objets marquants notamment ses deux machines à écrire identiques à celles qu’il aurait eu et quelques extraits de scénarios et planches de Bande dessinée les plus représentatives de son travail.

 

J’ai volontairement pris de nombreux clichés en noir et blanc, pour rester dans le thème de l’illustration et de la Bande dessinée, de manière à faire ressortir le trait du typographe et vous plonger comme si vous voyagiez dans son univers ! Et parce qu’une image vaut parfois bien plus qu’un mot, mes clichés vous invitent à ce voyage, à l’intérieur de l’exposition ! ……

 

………………………………………………………………………………………….Bonne visite !

 

 

Impression supplémentaire avec quelques vidéos, inside the exhibit !

https://www.instagram.com/p/BcxOAX4hzCx/?taken-by=ambrefield

 

L’exposition est accessible jusqu’au 4 mars 2018.

Pour plus d’informations, consultez le site Internet du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme : https://www.mahj.org/fr

Posted by

contact@ambrefield.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *