Archive pour août 2013

Keith HARING : un artiste de la rue et de la ligne (19 avril au 18 août 2013, Musée d’Art moderne)

   

Une exposition très réussie, même si l’on s’attend à voir plus d’illustrations et de dessins. L’exposition n’en reste pas moins une très belle rétrospective, avec des dessins et illustrations, des peintures et des sculptures. Cette exposition s’inscrit dans la continuité des œuvres qui sont présentées au Centquatre.

La ligne dénonce ; elle est le moyen d’expression de ce qui a marqué l’époque de l’artiste, ce qui était jugé comme politiquement correct/incorrect aux Etats-Unis et dans dans le reste du monde : le capitalisme, la religion, le racisme, l’homophobie, le sida et le nucléaire.

  

 

  

Tous les supports deviennent des moyens d’expression et, comme les artistes du Ready-made, il emploie, des objets, des sculptures et d’autres socles déjà existants et se les approprie esthétiquement. L’objet devient le lieu d’un jeu de motifs et de ligne entremêlés, surchargé de lignes, de personnages, d’animaux ; le spectateur se laisse absorber par les images et cherche à en décrypter tous les symboles.

Lire le reste de cet article »