Histoire et photographies de la Mongolie : les Archives de la Planète

 

C’est dans le cadre de l’exposition intitulée : “La Mongolie entre deux ères (1312-1913)” qui se tient actuellement au Musée Albert-Kahn, à Boulogne-Billancourt, que le visiteur aura la chance de découvrir des clichés exceptionnels relatant de l’une des plus grandes expéditions jamais réalisée pour l’époque, menée dans le cadre du projet des Archives de la Planète.

 

              

 

                  

 

A l’époque, la Mongolie est un territoire difficilement accessible compte tenu des bouleversements politiques de l’époque ; des autorisations sont nécessaires. Les photographes Stéphane PASSET et Henry DE BOUILLANE DE LACOSTE participaient à cette expédition destinée à enrichir les Archives de la Planète. Cette mission a notamment été co-financée par le célèbre banquier ALBERT-KAHN. Les photographes réussiront à pénétrer en Mongolie et prendront de nombreux clichés en noir et blanc (réalisés par Henry DBDL) et en couleur (réalisés par Stéphane PASSET), témoignages historiques du contexte socio-politique et religieux de la Mongolie de 1912 à 1913, dévoilant des paysages de la taïga sibérienne, des steppes mongoles et de scènes quotidiennes de la vie des nomades-cavaliers.

L’exposition est donc l’occasion de découvrir des clichés photographiques ainsi que des vidéos faisant partie des fonds constitués pour les Archives de la Planète, jusque-là, dont la diffusion était strictement limitée aux historiens et dans les réserves du Musée.

 

 

 

La scénographie de l’exposition propose le cheminement suivant : de l’histoire de la Mongolie, à l’invasion des Turcs, à l’archéologie, aux aspects de la vie nomade, aux coutumes et traditions, à la capitale Ourga, alors lieu de pélerinage. Ourga devint la capitale après la mort de Bogdo Khan le 26 novembre 1924 ; elle fut par la suite rebaptisée : “Ulaanbaatar“, ce qui signifie : « Héros rouge » en mongol, en l’honneur du héros national et dirigeant communiste Damdin Sükhbaatar.

 

     

 

L’exposition s’achève sur un film intitulé : “La Mongolie et les Mongols”, réalisé par Stéphane PLASSET, dévoilant plusieurs prises de vues courant sur la période de 1912 à 1913, accompagnées des commentaires des opérateurs de l’époque, qui ont participés à la mission.

Mais le Musée Albert-Kahn dévoile également un jardin asiatique et une roseraie, ainsi qu’un jardin d’hiver. Le jardin asiatique dévoile des maisons en bois à la mode japonaise et des jardins fortement inspirés de la Chine : bonsaïs, hêtres et cèdres miniatures.

 

                 

                

    

 

 

                         

 

Les clichés suivants vous permettront de découvrir le jardin et vous donneront peut-être envie d’y faire un tour !

L’exposition est actuellement accessible et ce jusqu’au 16 septembre 2012, au Musée Albert-Kahn.

Pour plus d’informations, consulter le site Internet du Musée :
http://albert-kahn.hauts-de-seine.net/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *