Turner et ses contemporains (au Grand Palais, du 24 février au 24 mai 2010)

Une exposition riche en découverte et haute en couleurs. Les carrière artistique de Joseph Mallord William Turner (1775-1851) est dévoilée depuis ses eaux-fortes, jusqu’à la période plus connue avec ses “aquarelles à l’huile” où son style vaporeux et coloré sont identifiables.

Ces peintures sont mises en exergue avec celles de ses contemporains et inspirateurs qui l’ont fortement influencé. Les paysages inspirés des mondes antique, gothique et de la renaissance,ainsi que les scènes de genre et marines font l’objet de pendant et de parallèle intéressants à comparer. Les artistes sont novateurs et Turner emprunte ces innovations, mais enrichit ces copies de détails foisonnants et couleurs chatoyantes, avec une touche de poésie.

L’artiste travaille sa palette en prenant exemple sur ses contemporains;  il travaille les différentes techniques et s’imprègne des influences : des artistes classiques français notamment Poussin et David Téniers, des Anglo-Saxons tels que Francis Dandy et Georges Jones,  mais également des Italiens tels que Le Titien, Véronèse, et Canaletto ainsi que de l’École du Nord tels que Watteau, Rubens, Ruisdaël et Jan Victors.

 

Claude Gelée (dit Le Lorrain) lui enseignera les paysages lumineux, harmonieux. Il empruntera les paysages de ruines gothique de Richard Wilson en y apportant sa touche lumineuse.

     

La scénographie propose une salle différente intitulée : “le culte de l’artiste”. Sorte de “mini galerie dans le musée”, elle reconstitue la galerie créée par Turner, à son domicile, en 1804, lorsqu’il y organisait des expositions. Des œuvres de ses contemporains sont à nouveau comparées avec son travail.

       

 

Ses nombreuses recherches l’amèneront à découvrir son propre style : le travail des couleurs comme un aquarelliste, avec une intensité poétique remarquable et une touche affirmée propre à l’artiste.

Je vous convie à aller voir cette exposition.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du musée :

http://www.grandpalais.fr/fr/Accueil/p-93-Accueil.htm

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *